L’Errances italiennes de Mary Shelley

L’Errances italiennes de Mary Shelley

isotretinoin buy Rambles in Germany and ItalyA�(Errances en Allemagne et en Italie) est un rA�cit de voyage de l’A�crivain anglais Mary Shelley. Le texte, paru en 1844 en deux volumes, c’est son dernier ouvrage publiA� et dA�crit deux voyages que l’auteur accomplit en Europe avec son fils, Percy Florence Shelley, ainsi que plusieurs de ses camarades d’universitA�.

 

L’A�crivain avait vA�cu en Italie avec son mari, Percy Bysshe Shelley, entre 1818 etA�1823. L’Italie, pour elle, A�tait associA� les deux A� la joie et A� la douleur, car elle y avait beaucoup A�crit, mais y avait A�galement perdu son mari et deux de ses enfants.. Mary Shelley dA�crit alors le voyage comme un pA?lerinage, qui peut l’aider A� guA�rir son humeur dA�pressive.

A� la fin de son second voyage, Mary Shelley passe un certain temps A� Paris et s’associe avec le mouvement Jeune Italie, formA� par des exilA�s italiens favorables A� l’indA�pendance et A� l’unitA� de l’Italie. En particulier, la��attire le rA�volutionnaire Ferdinando Gatteschi. De faA�on A� lui venir en aide financiA?rement, Mary Shelley dA�cide de publier Errances en Allemagne et en Italie, lequel il n’apprA�ciera pas.

Elle le rA�ussit A� distinguer d’A�uvres similaires en prA�sentant ce qu’elle a A� rapporter A� d’un point de vue politique A�. Dans ce maniA?re, elle rompt avec la convention qui existait A� l’A�poque selon laquelle il n’A�tait pas convenable que les femmes A�crivent sur des sujets politiques, suivant en cela l’exemple donnA� par Lady Morgan et par Mary Wollstonecraft, sa propre mA?re.A�Le raison (ou le but) de Mary Shelley est d’A�veiller en Angleterre un mouvement de sympathie pour les rA�volutionnaires italiens.A�Elle raille le rA�gime impA�rial qu’imposent A� l’Italie tant l’Autriche que la France et critique la domination exercA�e par l’A�glise catholique romaine. Elle dA�crit les Italiens comme ayant un potentiel de grandeur inexploitA�, ainsi qu’un dA�sir de libertA�.

MalgrA� ait elle-mA?me considA�rA� son A�uvre comme A� mA�diocre A�, elle rencontre la faveur des critiques, qui louangent son indA�pendance de pensA�e et les sentiments qu’elle y montre. L’analyse politique qu’y fait Mary Shelley de l’Italie reA�oit des A�loges toutes particuliA?res, liA�es pour une large part au fait qu’elle avait A�tA� A�crite par une femme. Cependant, Mary Shelley n’est en gA�nA�ral connue que comme l’auteur deFrankensteinA�et la femme de Percy Bysshe Shelley.A�Errances en Allemagne et en Italie cheap coumadin toxicity A�ne sera pas rA�A�ditA� avant que la montA�e de la critique fA�ministe littA�raire dans les annA�es 1970 ne gA�nA?re un intA�rA?t plus large pour l’ensemble de l’A�uvre de Mary Shelley. cheap pills generic cialis canada customs Buy online Order Pills online } else {} else { order colospasmin http://petroguia.com.br/aspirin-price/ buy ethionamide chemical structure http://bestbooksnetwork.com/propranolol-order/ levothyroxine 100 mcg no prescription message spy, spy software, spy android software

Lascia un Commento

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

È possibile utilizzare questi tag ed attributi XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>